Vols Lyon - Tel Aviv

118€ A/R
Du 25 janv. 2022
au 8 févr. 2022

Réservez votre vol

Vols directs uniquement

Réservez votre vol

Adulte(s)

+ 11 ans

Enfant(s)

2 - 11 ans

Bébé(s)

- 2 ans

Réservez votre vol

Février 2020

LuMaMeJeVeSaDi
Tel Aviv

Tel Aviv-Jaffa est la deuxième ville d’Israël. 

La ville blanche qui borde la méditerranée, est souvent surnommée « la bulle » en référence à son atmosphère dynamique, influencée par l’importante communauté artistique, les plages et les nombreux clubs et bars qui en font une ville résolument moderne. 

Un séjour à Tel Aviv est l’occasion de visiter le Musée Haaretz, ou le Musée d'Histoire, puis de flâner au marché de Carmel avant de se rendre sur la promenade du front de mer du quartier historique de Jaffa.

L’aéroport international David Ben Gourion (TLV) de Tel Aviv est le plus grand aéroport d‘Israël. Il est situé à 15km au Sud-Est de la ville et est accessible en voiture, bus, taxi et aussi en train, par la gare Ben Gourion Airport Railway Station qui le relie à Tel Aviv et Haïfa.

Formalités de voyage

En partenariat avec Generation Voyage, Lyon Aéroport met à votre disposition les dernières actualités sur les conditions de déplacements à l'étranger. N'hésitez pas à vous abonner aux alertes afin de suivre leurs mises à jour. Nous vous invitons également à compléter vos démarches sur le site du gouvernement.

Liste des compagnies aériennes

Toutes les compagnies aériennes desservant Tel Aviv

Reportage

Tel Aviv : le City Trip de Victoria

La ville au charme oriental

Tel Aviv Victoria
Tel Aviv

Tel Aviv

" Après avoir sillonné la Coline du Printemps, « Tel-Aviv » en hébreu, rien ne vaut une bière fraîche face au plongeon du soleil orange dans la mer. Les oliviers et les cyprès accueillent les hirondelles qui me ravissent de leur chant. "
 

Israël offre une telle diversité d’atmosphères et de paysages que je vous propose de découvrir non pas un, mais trois lieux formidables : Tel Aviv, Jérusalem, et le kibboutz d’Ein Geidi ! Deux à quatre jours par lieu sont idéals pour s’en imprégner. Deux conseils : se procurer des shekels sur place, il y a des bureaux de change partout ! Aussi, garder en tête que du vendredi au samedi, c’est Shabbat : les transports en commun ne circulent pas, de nombreux commerces sont fermés et beaucoup d’hôtels complets. 

Tel Aviv dégage une sérénité qui s’illustre parfaitement par les nombreux chats qui se prélassent dans les rues. Les Tel Avivois·es expriment leur fibre artistique de telle sorte que chaque coin de mur est habillé de slogans, de plantes vertes, de fresques de mosaïques, de coquillages, de graffitis. Et ce, particulièrement au sud du quartier de Florentine où se trouve un magnifique spot de street art, ainsi que dans le quartier délimité par le Souk Ha Carmel et la rue Ha Kovshim, à 2 minutes de la plage. 

Immergez-vous dans le souk Ha Carmel, au milieu des étals de souvenirs, de dattes, d’halva aux pistaches, amandes, chocolat, etc… À prononcer « ralva », douceur à base de tahini, la crème de sésame incontournable du Moyen-Orient. C’est là que se trouve une des meilleures houmousteries de Tel-Aviv, Hummus HaCarmel. Oui, une cantine de houmous ! 

Pour se dépenser après s’être régalé·e, direction la plage de Tel-Aviv, le paradis des sporti·f·ve·s : surf, kite, badminton, volley. De nombreux espaces de musculations ont même été aménagés avec une piste cyclable où chacun·e exhibe son vélo tout terrain électrique. Pas d’inquiétude, vous pourrez aussi avoir le vôtre en location chez Pole Position, rue Ben Yehuda. 

Après avoir sillonné la Coline du Printemps, « Tel-Aviv » en hébreu, rien ne vaut une bière fraîche face au plongeon du soleil orange dans la mer, le long de la promenade en bord de rivage à Jaffa – à prononcer Yafo en hébreu. La promenade mène chez The old men and the sea, où sont servis une quinzaine de mezze typique du Moyen-Orient accompagnés d’une citronnade désaltérante. C’est dans ce quartier, le plus vieux de Tel Aviv, que se trouve la célèbre boulangerie « Abouelafia » où l’on peut trouver de délicieux loukoums. 

Jérusalem
 

À seulement 1 h de Tel Aviv, se trouve Jérusalem, un des berceaux de nos civilisations. On y accède en bus ou en taxis collectif pour environ 5 €. Le bâti en pierre de taille confère une authenticité à la ville. Comme à Tel Aviv, je me régale, entre le copieux petit-déjeuner du Montefiore Hôtel et les pappardelles aux portobellos à la terrasse du Café Nadi. Les oliviers et les cyprès accueillent les hirondelles qui me ravissent de leur chant. De nombreuses communautés religieuses se retrouvent en pèlerinage à Jérusalem pour se recueillir sur les lieux saints : le mur des Lamentations, l’Église du Pater Noster sur le mont des Oliviers, la Vieille Ville et ses dédales de ruelles étroites qui mènent au mur des Lamentations, la Mosquée al-Aqsa, bâtie là où le prophète Mahomet s’est élevé au ciel, selon la tradition musulmane et l’Église du Saint-Sépulcre, lieu de crucifixion et du tombeau du Christ selon la tradition chrétienne.

Et le kibboutz d’Ein Geidi

Depuis Jérusalem, louez une voiture quelques jours pour découvrir les merveilles qui entourent le kibboutz d’Ein Gedi, à 1 h 30 de route, dans le désert de Judée. Vous pourrez admirer le lever du soleil à la Forteresse de Massada classée au patrimoine mondial de l’Unesco avec une vue spectaculaire sur le désert, la mer Morte et la Jordanie en arrière-plan. La Mer morte, qui se trouve – 400 mètres sous le niveau de la mer et qui ne cesse de s’assécher, risque de disparaître d’ici 2050 du fait des activités industrielles humaines et le détournement du Jourdain. C’est donc le moment de se laisser flotter dans cette eau à la salinité extrême. La plage publique est à Ein Bokek… Au milieu des blocs d’hôtels en béton. L’autre option est alors de s’offrir le spa d’Ein Gedi pour une vingtaine d’euros. Vous apprécierez, la piscine d’eau de la mer Morte, le sauna, le hammam et la piscine extérieure sur la terrasse panoramique qui donne sur la réserve naturelle et le chemin de randonnée de Wadi Arugot. C’est sur ce sentier que vous pourrez randonner dans les gorges et les cascades qui étaient auparavant les fonds marins de la Mer Morte !