Vols Lyon - Corfou

Une île au large de la côte nord-ouest de la mer Ionienne

121€ A/R
Du 8 juin 2021
au 15 juin 2021

Réservez votre vol

Vols directs uniquement

Réservez votre vol

Adulte(s)

+ 11 ans

Enfant(s)

2 - 11 ans

Bébé(s)

- 2 ans

Réservez votre vol

Février 2020

LuMaMeJeVeSaDi
Vue de Corfou en Grèce

Réservez votre vol

Vols directs uniquement

Réservez votre vol

Adulte(s)

+ 11 ans

Enfant(s)

2 - 11 ans

Bébé(s)

- 2 ans

Réservez votre vol

Février 2020

LuMaMeJeVeSaDi

Corfou, île enchanteresse !

Destination synonyme de soleil, l’ancien refuge estival de la famille royale de Grèce sous la monarchie est l’une des perles de la mer ionienne.

Promesse d’un séjour homérique, Corfou est une île enchanteresse, réputée pour le charme verdoyant de ses paysages, la qualité de sa gastronomie typiquement méditerranéenne et la douceur de ses rivages aux eaux turquoises. Une formule rêvée pour de longues vacances ou quelques jours de détente.

Liste des compagnies aériennes

Toutes les compagnies aériennes desservant Corfou

5 raisons de partir à Corfou

Vue de la ville de Corfou et sa forteresse

Surplomber les âges depuis sa forteresse

Place forte stratégique au carrefour des civilisations, Corfou conserve le souvenir de ce passé militaire dans la pierre de ses remparts. Du haut de ses forteresses, le panorama sur l’île et la vieille ville est un spectacle à ne pas manquer, avant d’aller se rafraîchir à l’ombre de l’un des arbres centenaires de sa place principale.

Corfou en bateau

Faire le tour de l’île en bateau

Pour visiter les côtes et criques de l’île de Corfou, louez un petit bateau de plaisance et partez vous balader au large. Vous pourrez échapper à la foule et profiter sereinement de la couleur tropicale de l’eau. Vous souhaitez goûter aux joies du farniente sur une plage de sable fin ? Accostez à Palakos, réputée pour sa propreté et sa tranquillité.

Palais de Sissi l'impératrice à Corfou

Marcher sur les traces de Sissi l’impératrice

Rien de tel que le bon air marin pour retrouver la forme. Souvent malade, Elisabeth d’Autriche-Hongrie, plus connue sous le nom de Sissi, avait choisi le décor paradisiaque de Corfou pour ses convalescences. Sa demeure, l’Achilleion, fut ensuite occupée par le Kaiser Guillaume II d’Allemagne. Elle a aujourd’hui été transformée en musée.

Rue de la vieille ville à Corfou

Se balader… rue de Rivoli !

Corfou fut occupée par les troupes napoléoniennes et fut même, entre 1797 et 1799, un département français ! La Spianada, vaste esplanade située entre la ville et la forteresse, en a conservé la trace : les arcades de la galerie du Liston, où se succèdent bars et restaurants, ressemblent en effet furieusement à celles de la rue de Rivoli, à Paris…

Arbre à Kumquats à Corfou

Goûter à un verre de liqueur de kumquats

Corfou se partage la primeur de la culture des kumquats avec la Sicile. Ses distilleries produisent une liqueur remarquable à base de cette petite orange chinoise, que l’on retrouve chez tous les cavistes de l’île. Un souvenir incontournable à rapporter chez soi, pour épater la galerie à l’heure du digestif.

Reportage

Corfou : le City Trip de Capitaine Rémi

" Tour de l’île en kayak "

corfou

Dernier défi

" Mon dernier défi, c'est sur la mer qu'il se passe : faire le tour de l'île de Corfou en kayak. 145 kilomètres de côtes grecques à pagayer. J'ai choisi comme partenaire Lorène pour réaliser cette aventure. Tout comme moi, elle n'a qu'une maigre expérience du kayak mais elle est ultra motivée et veut se prouver qu'elle est capable physiquement. "

Nous commençons notre périple à Corfou sur la côte est, au niveau de la presqu'île de Kommeno. On en prend tout de suite plein les yeux, le ciel est bleu, l’eau turquoise et la température sont idéales en ce mois de mai. Nous pagayons sur une mer calme. Nous quittons petit à petit les côtes où fleurissent les hôtels pour découvrir des coins sauvages. On s’arrête le midi sur des plages isolées où seules les embarcations comme la nôtre ont accès. On sort nos lunettes de plongée pour observer les poissons dans cette eau translucide. C'est paisible et reposant.

À la tombée de la nuit, les hirondelles font leur spectacle. Nous cherchons un endroit où poser notre tente pour la nuit. Nous nous endormirons avec le bruit des vagues et l'assurance de voir un magnifique lever de soleil le lendemain matin.

Pagayer toute la journée et tous les jours est épuisant. On fait en moyenne 12 kilomètres par jour. Mais tout ce temps passé sur l’eau à longer les côtes nous permet d’apprécier la beauté du paysage. Les criques se révèlent, les fonds marins nous apparaissent, la végétation est luxuriante. Des oliviers par centaines arborent le relief, mais aussi des palmiers, des citronniers, des eucalyptus.

Les journées s’enchaînent sur une mer tantôt déchaînée, tantôt plate à se demander si nous ne sommes pas sur un lac. Le 3ème jour, nous faisons halte dans le port de Kassiopi, petit village charmant tourné vers la mer. On aurait presque envie d’y rester, mais l’aventure nous appelle.

Nous ramons à contre-courant avec comme décors, des falaises mesurant des dizaines de mètres, et très loin à notre droite, les montagnes albanaises.

Nous découvrons ensuite la baie de Paleokastritsa et ses nombreuses criques cachées. C’est un véritable coup de cœur !

Notre voyage s’arrête dans la ville de Corfou, où nous prenons le temps de flâner dans la vieille ville, de découvrir les forteresses et de nous faire plaisir avec des mets typiquement grecs : poivrons marinés, aubergines farcies, feuilles de vigne et salades grecques.

C’est certain, je reviendrai sur cette île méditerranéenne desservie en vol direct depuis Lyon-Saint Exupéry.