Fil d'Ariane

Lyon Aéroport obtient l'Airport Carbon Accreditation 4+

le 19 janv. 2023
Airport Carbon Accreditation

Lyon Aéroport accède au niveau supérieur du programme ACA - Airport Carbon Accreditation

L'aéroport Lyon-Saint Exupéry se positionne en tant que premier aéroport de VINCI Airports à obtenir le niveau le plus élevé du programme avec l'acquisition de l'ACA 4+.

L'Airport Carbon Accreditation est le programme de référence mondiale qui évalue la décarbonisation des aéroports et leur contribution à la trajectoire "Zéro Emission Nette de carbone" de l'aviation.

L'obtention du niveau ACA 4+ est la consécration d'un travail quotidien des collaborateurs de l'aéroport et de tous les partenaires de la plateforme pour atteindre l’objectif ambitieux de Lyon Aéroport d’être le premier gestionnaire d'aéroports en France à atteindre le « zéro émission nette » de gaz à effet de serre dès 2026.  

Nos engagements environnementaux

Quelles sont les actions mises en place par Lyon Aéroport ?

 À l'aéroport Lyon-Saint Exupéry, cette reconnaissance souligne l’engagement de VINCI Airports d’une part pour réduire les émissions directes de l’aéroport et d’autre part pour associer l’ensemble des acteurs de l’écosystème aéroportuaire, dont les compagnies aériennes et autres partenaires de la plateforme, grâce notamment aux actions suivantes:

Rénovation énergétique du Terminal 2 (-40% de consommation du bâtiment toutes énergies confondues) et utilisation d’énergie peu émissive (achat de biogaz et d’électricité verte, installation d’une centrale biomasse pour la chaufferie de la zone de fret d’ici 2025)

Éco-modulation des redevances aéroportuaires, systèmes électriques d’approvisionnement des avions au sol pour les compagnies (64% des postes avions déjà équipés en 400Hz), bornes de recharge électriques pour les véhicules des passagers

Développement d’un réseau de puits carbone forestiers et agricoles, en Label Bas Carbone, à proximité de l’aéroport, pour séquestrer les émissions résiduelles de l’entreprise après réduction maximale

Déploiement de l’hydrogène vert avec une première station d’hydrogène gazeux pour les véhicules légers dès 2024. Des stations de production et de distribution d’hydrogène gazeux pour les engins de piste et mobilités lourdes, puis hydrogène liquide pour les avions, verront le jour respectivement d’ici 2025 et 2030 dans le cadre du partenariat entre VINCI Airports, Airbus et Air Liquide

Mise en service d’ici 2024 sur les parkings de l’aéroport d’une centrale solaire en ombrières sur une surface de 15 hectares : l’électricité produite sera réinjectée dans le réseau pour les communes riveraines