image/svg+xml
Menu
fr
0
Panier
Vols & Destinations
Les parkings de l'aéroport
Accès & Transports
Shopping & Services
Formalités & Infos pratiques
Nos Produits & Services

Vols & Destinations

Envie d'ailleurs ?

3 visites insolites à Londres : sur les traces des plus grands noms de la musique

Si Londres fascine les amoureux de la "royal family", les dingues de shopping et les connaisseurs d'architecture, elle fait aussi rêver, depuis des décennies, les fous de musique, de rock et de pop en particulier. 

Marcher dans les pas des Beatles

Si les "Fab Four" ont rempli leurs premières salles de concert à Liverpool, c'est bien la capitale du Royaume-Uni qui a forgé leur légende. Partez à Londres sur les traces des Beatles sur Abbey Road, cette artère si célèbre depuis que Lennon, McCartney, Starr et Harrison ont posé sur un passage piéton pour la couverture de leur dernier album studio, le bien-nommé Abbey Road, en 1969.

Vous pouvez également passer tout près du studio éponyme (fermé au public) où ils ont enregistré cet album. Les Pink Floyd et Radiohead ont également fait vibrer ce lieu mythique...
 

Camden town, berceau du mouvement punk et des Sex Pistols

Londres est le berceau du mouvement punk, né dans le milieu des années 70 sous l'impulsion de groupes comme les Clash ou les Sex Pistols. Si vous vous sentez une âme anticonformiste, rendez-vous du côté de Camden town, quartier alternatif de Londres où l'on trouve encore quelques crêtes colorées et, surtout, des façades de boutiques extravagantes. Ce quartier est aussi celui des gothiques et de Amy Winehouse (on y trouve d'ailleurs une statue à son effigie).
 

Hommage à David Bowie

Avant de s'exiler aux États-Unis en 1974, David Bowie, disparu en 2016, a passé une bonne partie de sa vie à Londres, qui n'a pas oublié que l'icône était bien britannique. En témoigne l'adresse du 23 Heddon Street, près de la célèbre Regent Street, où l'on trouve une plaque commémorative à son effigie. Il faut dire que Bowie a immortalisé l'endroit sur la pochette de son mythique album « Ziggy Stardust and the Spiders from Mars ». C'est aussi le nom de son groupe qu'il « tue » lui-même en 1973 en annonçant, à la surprise générale, sa dissolution sur la scène du Hammersmith Odeon. Aujourd'hui renommée HMV Hammersmith Apollo, cette salle de concert a vu défiler les plus grands, de Bob Dylan à Elton John, en passant par Queen ou Bruce Springsteen. À découvrir dans le quartier d'Hammersmith.

 

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

Partager