Vols & Destinations

Inspiration voyage

La réunion

L’ascension du Piton des Neiges

le 6 nov. 2017

« Mon premier lever de soleil sur une mer de nuage. On dirait une peinture abstraite tellement cela parait irréel. » 

Réservez votre voyage Xtrem pour Saint-denis de la réunion

L'ascension du plus haut sommet de l'île.

Traverser La Réunion à pied, c'est aussi faire l'ascension du Piton des Neiges, le plus haut sommet de l'île. Du haut de ces 3 070 mètres, il domine le Cirque de Mafate et Cilaos.

Mon plan est simple : voir le lever du soleil du haut du Piton. Cela implique de marcher de nuit à la frontale. Deux choix sont possibles :

Le premier, partir à minuit depuis Cilaos à 1 214 m et enchainer d'une traite jusqu'au sommet pour espérer y être pour 5h30. Une marche très sportive où le changement d'altitude peut être difficile à gérer.

Le second, dormir à 2 478 m au gite du Piton des Neiges appelé le refuge de la Caverne Dufour et partir à 3h30 du matin, toujours à la frontale.

J'ai opté pour le choix numéro 2, car dans tous les cas, il faut redescendre le jour même.

Un premier après-midi de marche sous la pluie où je suis parti de Cilaos pour arriver au refuge. 1 250 mètres de dénivelés positifs. Chose à savoir : pour dormir au gite, il faut réserver jusqu'à un mois en avance. Très prisés des randonneurs, le refuge est pris d'assaut et les places sont chères. J’en connais qui ont dû renoncer à l’ascension car ils n'avaient pas de réservation. Je n'en ai pas et compte sur ma bonne étoile. Toutes les personnes rencontrées m'ont dit que c'était risqué. J'accepte le risque et au pire, je dormirai dans le réfectoire me dit ma petite voix. J'ai un sac de couchage au cas où. Et puis ils ne vont pas laisser un pauvre randonneur dormir dehors.

J'arrive sur les coups de 16h. Il y a eu un désistement et jai donc un lit, BINGO ! 

Debout à 2h45 du matin, je suis en pleine forme ! Les étoiles brillent et la brume de la veille s'est dissipée. Il fait moins froid que je le pensais et je pars le premier faire l'ascension. Derrière moi, une nuée de lucioles me suivent. Les 80 personnes du refuge et les campeurs font la même chose. Personne ne veut rater le spectacle. Armés de ma lampe frontale, je suis les marques blanches pendant 2 heures afin de gravir les 600 mètres qui me séparent du sommet.

J'arrive en haut en avance et la température chute brutalement. Je suis exposé au vent et même avec mes 3 couches de vêtements, j’ai presque froid. Je m'installe pour contempler le spectacle, et quel spectacle ! Mon premier lever de soleil sur une mer de nuage. On dirait une peinture abstraite tellement cela parait irréel. Les nuages dansent et les couleurs se succèdent, rouge, rose, orange, blanc, bleu, l'astre illumine et finit par me réchauffer.

Il est temps de dire adieu au Piton des Neiges et de redescendre. Dans 2 jours, je m'attaque à l'autre volcan : le Piton de la Fournaise 

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

Partager

Explorer les autres univers