Vols & Destinations

Inspiration voyage

Arménie

6 activités inoubliables

le 31 août 2018

L’Arménie reste clairement une destination confidentielle, un secret qui se transmet seulement de bouche à oreilles.

Les amoureux des grands espaces, seront forcément séduits par cette nature sauvage dominée par les majestueuses montagnes du Caucase.

Trouvez et comparez les meilleurs vols
au départ de Lyon avec notre partenaire

1. Passer une nuit chez l’habitant

On dit qu’il suffit de toquer à une porte pour se faire inviter en Arménie. 
Ce que je peux vous assurer, c’est que la famille qui m’a hébergé m’a reçue comme une reine. J’ai eu le droit à une multitude de plats traditionnels. 
Pour commencer, j’ai retrouvé sur la table toutes sortes de mezzés : houmous, taboulés, moutabal, dolmas, aubergines farcies, keftas, fromages… Je pensai avoir là mon repas complet. Ce n’était en fait que l’entrée. 
Après cette mise en bouche plutôt copieuse, vint une soupe au poulet, puis, toute une ribambelle de petits légumes farcis. 
La cuisine arménienne se rapproche beaucoup de la cuisine libanaise, grecque et turque : les plats sont légers, variés, et riches en légumes.
 

2. Escalader le sommet de l’Arménie

Le sommet de l’Arménie, il se mérite ! 
Le volcan Aragat, 4090m, est le point culminant du pays. La pointe Sud s’escalade plutôt facilement : une longue piste permet de grimper les 600 mètres de dénivelé positif menant à cet immense cratère, de 4km de diamètre.
Pour le « véritable » sommet, la pointe Nord, il vaut mieux se faire accompagner d’un guide : c’est une randonnée beaucoup plus longue et engagée. 
A la redescente, ne ratez pas l’occasion de faire une baignade dans le lac Kari : son eau limpide est réputée pour être potable.
 

3. Déguster un poisson fumé… à 2 000m d’altitude !

Le lac Sévan, immense mer intérieure de 1 400 km2, soit deux fois et demie le lac Léman se situe à plus 1900m d’altitude. Il troublera forcément le spectateur par ses eaux qui semblent changer plusieurs fois de couleur au cours d’une même journée. 
Parfois d’un azur intense, puis devenant soudainement bleu sombre, j’ai adoré passer ma soirée à contempler le lac, tout en dégustant l’un de ces délicieux poisson fumé, spécialité culinaire locale, tout juste acheté à un pêcheur.
 

4. Dormir en tente dans le petit Caucase

Situé à l’Est de l’Arménie, le massif de Gegham fera le bonheur de tout randonneur. Cet immense haut-plateau verdoyant, situé à plus de 3000m d’altitude, est parsemé d’une multitude de lacs et volcans. J’ai été conquise par cette palette de couleurs incroyables : l’herbe d’un vert intense contraste magnifiquement avec le bleu azur caractéristique des lacs de montagne. Un peu partout, des volcans d’un rouge surprenant ponctuent le paysage. 
Prenez votre tente, installez vous au bord du lac Akna, et profitez des étoiles. Si la nuit est claire, elle se reflèteront parfaitement dans ce lac si limpide. 
 

5. Se baigner dans un volcan !

L'Ajdahak, aussi appelé Karmirsar (littéralement « mont rouge »), est le point culminant du massif de Gegham avec ses 3 597 mètres.
Le cratère du volcan abrite un lac turquoise, formé à partir de la fonte des neiges. L’occasion de faire une petite baignade revigorante dans les eaux claires de son cratère.  
Admirez le paysage : d’ici, il est possible d'apercevoir le mont Ararat, imposant volcan au sommet recouvert de neiges éternelles, symbole national en Arménie.
 

6. Aller à la rencontre des Yézidis

Ce peuple nomade de bergers parcourt la montagne durant tout l’été. Chaque matin, les hommes quittent la yourte familiale avec l’ensemble des moutons, et reviennent le soir après un interminable parcours, longue marche de pâturage en pâturage. 
Ici, les yourtes des familles de Yézidis sont les seules traces de présence humaine dans ces montagnes infinies. Attendez-vous à être seul au monde !
Mon meilleur souvenir ?
J’ai passé une nuit sous tente au pied du volcan Vishapassar, à côté des yourtes des familles de Yézidis. Les enfants sont venus naturellement à ma rencontre, et nous avons passé la soirée à chanter ensemble : étrange comme la langue n’a plus de barrière quand la musique s’en mêle.
 

Pour conclure : 

L’Arménie.
Vous tomberez forcément sous le charme de son peuple chaleureux et de son riche héritage culturel. Vous serez inévitablement tenté par l’envie de vous perdre dans ses grands espaces, d’escalader ses volcans massifs, de contempler ses plaines interminables parsemées par les yourtes des peuples nomades.
Si je peux vous donner un conseil c’est celui-ci : partez vite explorer cette destination encore confidentielle !

Informations pratiques

  • Comment s’y rendre ?
    Vol direct depuis Lyon (Armenia Aircompany). Il faut compter cinq heures de vol.
     
  • Quand partir ?
    L’été est très chaud. J’ai eu des températures dépassants les 40°C. Préférez le printemps ou l’automne pour avoir des températures plus clémentes. A vous de voir si vous préférez déguster des abricots, ou du raisin !

Règlement du jeux concours :
https://www.lyonaeroports.com/special/facebook/reglement_jeu_armenia_201809.pdf


Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

Partager

Explorer les autres univers